La saison des collants.

Quelle femme ne rêve-t-elle pas d’avoir de belles jambes ?

DSCN7807 (2)

Si l’automne et l’hiver, sous des latitudes plus septentrionales, ne permettent pas à la frileuse sudiste que je suis d’aspirer à autre chose qu’au réconfort douillet et à la douce chaleur de pantalons matelassés greffés à d’épaisses doudounes, dans lesquels enfouir mes formes féminines (style Bibendum, le Bonhomme de Michelin!),

michelin-bibendum-bonhomme-parodie-sculpture-01
Bibendum « Marilyn », parodie du sculpteur australien Terry Lawrie 🙂    [Photo LDB Google]
 en revanche, l’hiver de la Côte d’Azur, aux températures plutôt clémentes, m’autorise à porter jupes et robes, m’empêchant ainsi d’oublier que je suis une bipède, par conséquent dotée d’une paire de jambes, lesquelles, si elles ne sont pas parfaites comme les jambes de Cyd Charisse, ont le mérite :

1° d’accomplir des fonctions indispensables comme me permettre de me tenir debout, de marcher, et même de courir (si nécessaire!) ;

2° de faire leur petit effet, gainées dans des collants qui vont avoir l’avantage de gommer les petits défauts.

DSCN7780 (2)
Je vais donc ici parler de l’art d’enfiler bas et collants au quotidien. Personnellement, je choisis les collants. Ils sont moins glamour que les bas, certes, et que tout l’attirail qui va avec, et même si j’adore le côté visuel hyper-féminin et sensuel révélé de façon inégalée par les femmes et les actrices sublimes des années 1930 -40 -50, je préfère le côté pratique des collants modernes.

Bas et collants ont cependant deux points communs : ils s’enfilent et ils filent. En voile, en 20 deniers ou en 40 deniers, ma hantise est qu’ils puissent s’accrocher et s’abîmer à peine sortis de leur boîte ou de leur sachet. Afin de retarder le moment fatidique et inévitable où ils n’auront plus l’aspect du neuf, une seule solution : mettre des gants !

DSCN7778 (2)Et nous voilà parées pour la grande opération anti-séduction : gants blancs en coton et collants noirs, assises au bord du lit (ou sur un siège, pour les plus souples d’entre nous), enroulons sur eux-mêmes, puis déroulons les voiles tubulaires sur une jambe, du mollet jusqu’à la cuisse, après avoir calé la couture sur la pointe des orteils ; puis procédons de même sur l’autre jambe, jusqu’à l’autre cuisse.

DSCN5548Arrivées à cette étape, selon votre degré de souplesse, soit vous vous êtes arc-boutées et avez fait la bascule sur le dos et sur le lit pour parvenir à enfiler le deuxième pied et faire glisser les deux jambes à peu près de concert, soit vous avez enfilé très vite la fragile matière sur une jambe, puis sur l’autre, et avez bondi sur vos pieds pour faire coïncider gousset et entre-jambe après moult contorsions. Visualisez la scène, s’il vous plaît, étape par étape, lentement. Il n’est pas interdit de relire…!

DSCN5561 (2)DSCN5564 (2)DSCN5565 (2)Au final, couchée ou assise, le résultat est le même. Vous êtes enfin debout face au miroir : en gants blancs et collants noirs, vous êtes fin prêtes pour intégrer la compagnie des « Frères Jacques » ! Quel glamour ! ;-))

DSCN5556 (2)DSCN5558Mais tous ces efforts valent bien la peine que vous vous êtes donnée : ôtez les gants, enfilez votre jupe ou votre robe, choisissez vos chaussants, et vous voilà avec des gambettes sublimes et gainées. Et vous retrouvez toute votre assurance.

Pour ce qui est d’ôter ces accessoires indispensables à votre féminité hivernale, à vous de choisir comment vous préférez vous y prendre : ressortir les gants et procéder en sens inverse (c’est plus rapide d’ôter que de mettre), ou bien vous faire aider (je ne suggérerai rien, au risque de me faire censurer…)

DSCN5570 (2)

DSCN5571 (2)
(« Mais qu’est-ce que mon humaine peut bien faire avec ce truc…? »)

Ou encore prendre exemple sur Marlène Jobert, dans une scène inoubliable du « Passager de la Pluie » [ Réf. Film français de René Clément, 1970], dans laquelle cette délicieuse sylphide aux éphélides retire avec adresse ses bas jarretière, et nous donne une véritable leçon de séduction, pour le plus grand plaisir des yeux bleus de Charles Bronson. Du grand Art ! A voir et à revoir : « Love-Love » !

 

DSCN7748 (2)DSCN7777 (2)

Voici mes conseils « Pile et Face »:

Pile :-(

1° Il est difficile de trouver des gants fins en coton : les gantiers ont presque tous disparu. Encore un savoir-faire qui se perd…

DSCN7753 (2)
2° Les collants fins en voile offrent un aspect plus classique, plus habillé. Réservez-les plutôt à une tenue du soir, en noir. On peut aussi les porter en journée pour un look chic. Le gris fumé passe très bien aussi en journée.

DSCN7776 (2)
3° Les collants chair sont à éviter si vous voulez un look moderne ; de plus, ils ont tendance à épaissir la jambe, à mon avis. Et sans aucune influence de modeuse brésilienne… 😉
4° Quant aux collants façon dentelle, sur toute la jambe, ils sont difficiles à assortir à une tenue et peuvent vite faire virer l’ensemble à un style presque vulgaire. Je ne saurais que trop vous recommander d’avoir toujours à l’esprit que « le trop est souvent l’ennemi du mieux ». Mais cet avis n’engage que moi. Tous les styles sont dans la nature et c’est tout l’intérêt d’être soi. En matière de mode, il y en a pour tous les goûts. Je ne vous apprends rien . Quand je mets un collant dentelle, ou pied-de-coq, ou à chevrons, etc. le reste de la tenue est uni.

DSCN7772 (2)

Face    😉

1° Il n’y a pas que du noir pour les collants : le gris anthracite ou le gris moyen sont du plus bel effet. Le kaki ou le marine également. C’est selon vos goûts, votre humeur, votre tenue. Préférez les collants opaques (40 deniers pour la solidité, le gainant et la « chaleur ») : c’est plus moderne.

DSCN7758 (2)
2° Les collants à motifs sont très variés : des plus sobres aux plus fantaisistes et colorés. Personnellement, je préfère un motif assez sobre, pour éviter l’effet « surchargé ».
3° Des collants plus épais, style laine, peuvent s’allier parfaitement à des robes en maille.

DSCN5566 (2)
« Mais qui vois-je là-bas, qui m’observe faire mes acrobaties…! » Zoom sur les protège-bas…

4°Ah, j’allais oublier ! Afin de protéger à la fois la pointe de vos collants, bas (ou mi-bas sous vos pantalons), et l’intérieur de vos bottes ou bottillons, n’oubliez pas les protège-bas. Ils offrent de plus une légère épaisseur supplémentaire pour protéger vos petons du froid ou de l’humidité, car même dans le Sud, on peut avoir froid aux pieds !

DSCN7761 (2)DSCN7762 (2)

Pour illustrer cet article, j’ai choisi une tenue habillée que l’on peut porter le jour, pour aller au restaurant, par exemple, ou le soir, pour un ciné ou aller au théâtre, etc.
Elle se compose d’une robe noire ornée de festons aux bas des manches courtes, au dos de la robe qui est zippé, et à la base. Elle est assez cintrée et elle possède des poches (ce qui est toujours pratique).

DSCN7759 (2)DSCN7760 (2)Comme je suis frileuse, j’ai mis en dessous un top en voile noir (pour couvrir un peu le dos décolleté). J’ai opté pour un collant en voile noir, pas trop fin (Doudim fin douceur, 20 D).

DSCN7756 (2)DSCN7771 (2)DSCN7769 (2)
J’ai cassé le total look noir par des boots bleu marine, et une écharpe claire à pois gris. Comme l’automne est là, ne pas oublier le petit blouson en simili cuir avec un petit col en fausse fourrure.

DSCN7782 (2)DSCN7785 (2)J’ai ressorti mon vieux sac à dos « Graou » (comme on dit actuellement sur les posts « blogueuses-instagrameuses! ») de chez Lancaster (une marque que j’aime pour son originalité, la qualité et la longévité de ses produits.)

Pour les bijoux, du doré avec des pendants d’oreilles en forme de cœur que j’aime beaucoup porter, des chaînes (old), cadeaux de famille, un bracelet or rosé avec une pointe de turquoise, et je termine avec une montre façon céramique noire.

DSCN7764 (3)DSCN7768 (3)

Et me voilà parée pour filer au restaurant !

DSCN7767 (2)
« Coucou! Je file…! »

Profitons du moment et des nourritures terrestres, tant qu’on le peut! Qu’en pensez-vous ?

Et vous ? Quel est votre « rituel collants » ? Et si vous vivez dans des régions plus froides, avez-vous des trucs à faire partager pour être au chaud et féminine à la fois ?

Autres références ciné : pour approfondir le thème bas et collants au cinéma.

* « Alexandre le Bienheureux », film français d’Yves Robert, 1967 (1h41).
Porte-jarretelles et jarretière blancs de noces de Marlène Jobert (qui joue le rôle d’Agathe)

* « Les Orgueilleux », film français d’Yves Allégret, 1953 (1h40). Michèle Morgan ôte ses bas. C’est un scandale à l’époque !

« Le Lauréat », film américain de Mike Nichols, 1967 (1h45). Anne Brancroft séduit Dustin Hoffman… Une vraie « cougar »…

« La Féline » (« Cat people »), film américain de Jacques Tourneur (1942). La sublime Irena (jouée par Simone Simon) retire ses bas avant le bain, après sa première métamorphose…

* «Hier, aujourd’hui et demain» (« Ieri, oggi, domani »), 1963, film franco-italien de Vittorio De Sica. Sofia Loren, magnifique, retire ses bas dans un début de strip-tease devant un Marcelo Mastroianni hurlant comme le loup de Tex Avery ! Hilarant!

DSCN5563 (2)

OUTFIT :

∗ Robe : Promod (2015)
∗ Top voile : La City (2011)
∗ Blouson : Bonobo (2015)
∗ Echarpe : Pashmina (commerce local, 2015)
∗ Boots : María Jaén (2016)
∗ Sac : Lancaster (2012)
∗ Collants : Doudim de Dim (?)
∗ Boucles d’oreilles : Pierre Lang (2016)
∗ Chaînes : Old, famille (?)
∗ Bracelet : Histoire d’Or (2017)
∗ Montre : Performer (old,?)

DSCN2993 (1)
Boots, de la marque espagnole María Jaén, que j’aime beaucoup…

 

 

 

 

 

11 Replies to “Se faire une belle jambe…”

  1. Tu m’as bien fait rire avec tes gants blancs lol, moi je mets rarement des collants voile sauf pour sortir le soir ou des couleur chair désolé pour « la brésilienne « plutôt au printemps et en automne car je ne trouve rien de plus moche qu’une robe claire et des collants noirs et je ne pense pas avoir l’air mèmere?
    Autrement j’ai une collection de collants en couleurs, imprimés en lainage !!!
    J’adore tu l’auras compris,
    bises copine

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as raison Solange, une robe claire et des collants noirs, ce n’est pas top ! Pour les collants chair, s’ils sont très fins et invisibles, c’est très joli, pour un effet « nude ». Tout est question d’adaptation à la tenue et une affaire de goût. Il n’y a pas de règle, bien sûr. Contente que tu aies pris plaisir à lire mon article. Merci. Bonne journée, copinette ! Bise 😘

      J'aime

    1. Merci Nadine. Les gants seront plus pratiques que la chaussette, je crois ! Une chaussette pour mettre des collants, ça, je y aurais jamais pensé ! Ça doit être compliqué, niveau contorsions ! 😁 Mais système D: on se débrouille comme on peut, et c’est le principal ! Merci pour ta visite ! Bonne journée. 😘

      J'aime

  2. Hello hello, premièrement : j’avais oublié de te dire l’autre jour que j’adorais tes boucles d’oreilles (je parle tellement hein?;-)) sinon côté collants j’aime beaucoup : les semi-opaques (en bleu ou noir) , les plus épais (gris, noir, marron, bleu ) mais que je réserve à mes échappées plus au nord on va dire, et pour sortir ici l’hiver les collants résille ou plus fins. On peut trouver ces gants en coton chez Marks &Spencer au rayon beauté (pour soins des mains) . Une enseigne au multiples choix c’est Calzedonnia. Voilà : terrain glissant que la présentation de collants non? Tu vois ce que je veux dire…;-). Bisous et à très vite. Poulette

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Poulette ! Merci pour ton commentaire. Oui, selon les régions, le port de collants est différent. Et ça dépend aussi de la personne, si elle est frileuse ou pas. Pour ce qui est du terrain, glissant ? Pourquoi ? Tu m’expliqueras ça… J’ai mis des collants anti-dérapants ! Bonne journée. Bises 😘

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :