Le Salon du Chocolat à Vidauban.

DSCN8056 (2)Si le mois de décembre est le mois des marchés de Noël, avec leurs stands de pains d’épices, petits gâteaux de Noël, tartes flambées, vins chauds, chocolats, décorations de Noël en tout genre, cadeaux, etc., le mois de novembre est celui des salons gastronomiques à thème; je vous en ai déjà parlé. Fête des Courges (ici REINE des COURGES), Fête de la Châtaigne (à Collobrières), Salon du Palais Gourmand (ici FOODPORN à CAGNES-sur-MER), et enfin le dernier en date: Le Salon du Chocolat à Vidauban (Var) qui s’est tenu au Château de Saint-Julien d’Aille. Probablement le dernier de la saison 2017, auquel j’ai assisté le dimanche 19 novembre 2017.

DSCN8058 (2)

DSCN8005 (2)
Couleurs d’automne…

Je vous y entraîne à ma suite, si vous le voulez bien, pour y trouver un peu de chocolat réconfortant et idéal en cette saison froide du mois de décembre. Avis aux gourmandes et aux gourmands! C’est le temple du chocolat! Dès l’arrivée aux abords du bâtiment, l’air embaume le chocolat et le café…

DSCN8057 (2)Les artisans chocolatiers, pâtissiers, torréfacteurs investissent les lieux. Extérieurs avec stands de crêpes, boissons, gaufres, et même de la Socca pour les amateurs de salé (crêpes à la farine de pois chiches, spécialité niçoise). A l’entrée, barnum avec dégustation de café (différentes variétés).

DSCN8066 (2)A l’intérieur du « château » (qui n’est pas un château , mais une ancienne abbaye), dans les différentes salles, comptoirs avec d’innombrables variétés de chocolats: vous pouvez goûter à toutes sortes de crus de chocolats différents, admirer les compositions artistiques des maîtres chocolatiers (dont certains participent à un concours de pièces artistiques en chocolat).

DSCN7978 (2)
Tout Choco…!

DSCN7979 (2)DSCN7981 (2)DSCN7983 (2)DSCN7984 (2)

DSCN7986 (2)
Tout Choco aussi…

Vous pouvez découvrir des produits régionaux autour du chocolat et du vin, avec des ateliers choco-vin (pour faire le lien entre chocolat et œnologie, avec les crus produits au Château). Vous pouvez admirer la dextérité avec laquelle les pâtissiers filent le sucre pour fabriquer des objets qui ressemblent à du verre soufflé!

 

DSCN8028 (2)
Encore tout Choco…!

Pour les tout-petits, il y a également un atelier chocolat pour les « Ptits Chefs », qui vont être initiés à l’art de la « chocolaterie » et fabriquer eux-mêmes leurs premiers chocolats! Comme s’ils entraient dans le monde de « Charlie et la Chocolaterie » (Film de Tim Burton, 2005)!

DSCN8033 (2)
Toutes ces activités ont lieu dans le cadre idyllique du Château de Saint-Julien d’Aille (ici https://saintjuliendaille.com/ ), Domaine viticole de 80 hectares exploitables de vignes, au milieu des oliviers, de la garrigue et de la pinède. Les raisins du Château Saint-Julien d’Aille sont issus d’une culture raisonnée, Terra Vitis (certification référence de viticulture durable) respectueuse du terroir et des méthodes traditionnelles, préservant les nobles cépages provençaux.

DSCN7987 (2)

 

DSCN7991 (2)
TOUT CHOCO!!!

La Vinothèque accueille les visiteurs curieux de découvrir les saveurs des rouges, blancs et rosés, au rythme des présentoirs bien rangés,

DSCN8047 (2)

DSCN8053 (2)

qui jouxtent le chai, avec vue plongeante sur les fûts (une quarantaine de « boutes provençales » de 600 litres, bâties en bois de chênes français par les meilleurs tonneliers.) Une exposition vous présente tout ce que vous désirez savoir.

DSCN7977 (2)
Les fûts (boutes)

DSCN7999 (2)
Le Château Saint-Julien d’Aille, ainsi baptisé en l’honneur de Saint-Julien, centurion romain martyrisé en l’an 304 après J.C., est construit le long de l’Aille, petite rivière affluent de l’Argens. Les Cisterciens occupèrent longtemps les lieux, y construisirent une chapelle, et l’ancienne Abbatiale prête actuellement ses murs de pierre et ses voûtes élégantes à nombre de manifestations publiques ou privées, qui ont lieu dans un décor de rêve.


Informations pratiques:
Le Salon du Chocolat a lieu tous les deux ans en novembre, les années impaires. Le Château Saint-Julien d’Aille accueille deux autres évènements annuels: la Fête du Nouveau Millésime (au printemps), et le Marché de Noël le 2e week-end de décembre.

DSCN8046 (2)

Voici mon Pile ◒ et Face ⊕

FACE ⊕ :

1° Le lieu est enchanteur. Découvrir cet endroit en automne est véritablement un enchantement, avec la nature environnante parée de ses couleurs dorées et chatoyantes. Le lac aux eaux miroitantes dans lequel se reflète le ciel aux couleurs changeantes et les arbres aux feuilles en pièces d’or, est une invitation à la promenade et à la méditation. Le paysage est vraiment très beau et apaisant. Les vignes s’étendent à perte de vue.

DSCN8011 (2)

DSCN8013 (2)DSCN8017 (2)2° Le domaine et les bâtiments sont très bien entretenus. La restauration de l’édifice est soignée, les belles pierres sont mises en valeur, les boiseries sont chaleureuses. On passe un moment très agréable dans les jardins, près de la fontaine.

DSCN8063 (2)

DSCN8029 (2)Les salles voûtées, la grande cheminée ornementale forment un décor de toute beauté, pleine d’austère et pourtant chaleureuse élégance.

DSCN8034 (2)DSCN8038 (2)3° L’organisation des stands, l’accueil des exposants-artisans très aimable, les offres abondantes de dégustation de produits de qualité: mention très bien.

DSCN8031 (2)
Les pains d’épices au chocolat…

DSCN8043 (2)
PILE ◒ :

1° Quand on arrive à Vidauban, si on n’a pas de GPS, la direction du Château n’est pas du tout bien signalée (un seul panneau, puis plus rien!) J’ai pensé un moment qu’on allait peut-être se repérer à l’odorat: « par l’odeur du chocolat alléchés… »  😉 On se débrouille comme on peut, donc on perd beaucoup de temps, on est obligé de demander son chemin, et quelle surprise de devoir s’éloigner autant du village de Vidauban avant d’arriver à l’entrée du domaine. Qui semble d’autant plus éloigné, que beaucoup d’autres châteaux-domaines viticoles se côtoient dans le secteur et annoncent leur présence bien avant d’arriver à Saint-Julien.

DSCN8044 (2)2° Une fois arrivés à l’entrée du domaine, passé le portail, on emprunte une route très étroite qui ne permet pas le croisement de deux voitures! Quand on sait la fréquentation importante de ce genre de salon, et combien ces manifestations attirent les foules, qui arrivent en voiture, et tentent d’accéder aux parkings annoncés, on se demande comment il est possible de ne pas avoir pensé à élargir le chemin pour éviter ces embouteillages monstres. Impossible de se serrer sur le bas-côté sous peine de verser dans le fossé. Quelques endroits un peu plus larges permettent aux véhicules qui avancent à pas de fourmis de progresser de quelques mètres dans une danse silencieuse au rythme lent, parfois entrecoupée de coups de klaxon exaspérés des plus impatients, arrivant ou partant…

DSCN8010 (2)3° L’entrée à la manifestation est annoncée à 3 euros par personne. On se demande à quel moment on va devoir payer son écot (est-ce pour le parking le plus proche des bâtiments? Est-ce pour entrer dans les bâtiments?) Quand enfin, bien avant d’arriver à destination, on aperçoit sur la droite une dame qui se trouve à hauteur d’un « péage » matérialisé par une petite table et une chaise pliante, qui vient nous réclamer gentiment la fameuse somme, que nous lui remettons par la vitre baissée de la portière, en échange de tickets d’entrée, alors que les plus « malins », ou les habitués des années précédentes, peut-être, qui ont pu se garer plus près de l’entrée du domaine, et s’acheminent à pied par les vignes qui longent la route, eux, ne payent RIEN et ne se voient pas réclamer le droit d’entrée!

4° Les tickets d’entrée (chèrement payés; à deux, ça fait 6 euros tout de même…) ne nous ont pas été réclamés, puisqu’une fois la voiture garée, on accède à pied librement aux jardins et aux bâtiments. (Nous avons regretté de ne pas avoir marché le long des vignes – gratuitement – d’autant que le paysage était superbe.)

5° Contrairement à d’autres salons où j’ai pu aller, il n’y avait ici aucun dispositif de contrôle des visiteurs, pas de fouilles, ni de vérification de sacs, pas de contrôles des personnes entrant dans le domaine, ni dans l’enceinte du salon… Ce qui peut créer, pendant un moment au moins, un sentiment d’insécurité, voire une certaine angoisse, par les temps qui courent… Dommage.

6° Les ateliers choco-vin proposés sont payants: 5 euros par personne (mais les autres, « initiation chocolat » et « Ptits Chefs » sont gratuits.)

DSCN8067 (2)DSCN8015 (3)DSCN8021 (2)
Hormis ces quelques problèmes d’organisation liés aux moyens d’accéder à cette délicieuse manifestation gourmande, on passe un très agréable moment à Saint-Julien d’Aille.

DSCN8020 (3)Pour profiter de cette journée automnale un peu fraîche mais ensoleillée, j’avais choisi une tenue confortable et élégante, et dont certaines pièces de couleur claire m’ont fait craindre, par moments, l’apparition subite de taches sur mes vêtements! A cause de la foule pressante dégustant moult produits chocolatés et tastevin…

DSCN8003 (2)DSCN8018 (2)
N’allez pas à un salon gourmand habillée en blanc! Vous risqueriez d’en repartir déguisée en dalmatien! Je n’exagère pas car il y a des gens qui se battraient pour ne pas vous céder, par exemple (ça sent le vécu…) la seule sucette en chocolat qui reste à déguster après leurs passages répétés au même endroit… C’est la razzia à certains stands, et on vous bouscule d’un côté, on vous pousse de l’autre! Ah, chocolat, quand tu nous tiens…!

DSCN8025 (2)Et que dire des enfants aux petits doigts collants qui se fraient un chemin au milieu des « géants », et de ces adultes qui avancent sans dévier de leur objectif (ni voir que vous êtes innocemment sur leur passage) et se plantent devant les plateaux de pain d’épices et de chocolats que les serveurs proposent, vous empêchant ainsi de tendre une main timide et polie, pour essayer de saisir aussi un petit bout du butin gourmand… qu’ils sont sur le point de s’accaparer, vous laissant bredouilles! Et que dire des risques de gobelets de café renversés…

Mais je m’égare… (Vous l’aurez compris: certains ne partagent pas, na! C’est pô bien!)

DSC_5967 (2)

Revenons à ma tenue:
Un pull chaud beige, aux manches évasées et nouées, agrémenté d’un joli collier plastron (modèle « Tribu » de L-O Collection: voir compte Instagram @locollection ), en suédine et perles de verre, plastron métal, très léger.

DSC_5971 (2)
Une doudoune vert bouteille avec sa capuche bordée de (fausse) fourrure.
Un pantalon beige clair et des baskets pour piétiner le plus confortablement possible, parmi les stands.

DSCN8014 (2)
Un petit sac besace couleur cognac (déjà vu ici Back to S-cool! )
Des boucles d’oreilles « boules » en argent, une bague « nœud » et des lunettes de soleil rondes, pour terminer le look.

DSC_5969 (2)

Me voilà parée pour profiter du moment et me laisser tenter par quelques gourmandises… Peu, mais de qualité: un café artisanal, une boîte de chocolats, et un pain d’épices au chocolat (que je vous ai déjà présentés sur mon compte Instagram ).

DSC_6125

DSC_6097 (2)

DSC_6098
Il est temps de passer à la dégustation « maison »…

Et vous, êtes-vous « choco-addict »? Ou faites-vous partie du minuscule pourcentage de personnes qui n’aiment pas le chocolat? Peut-être êtes-vous en ce moment même en train d’en déguster tandis que vous me lisez… Cela ne m’étonnerait pas que, dans le cas contraire, vous ne soyez soudain pris d’une envie subite de café accompagné d’une petite douceur…  😉

DSCN8059 (2)

OUTFIT:

>Pull et doudoune : VERO MODA (2017)
>Pantalon : PROMOD (2015)
>Baskets : RIEKER (2016)
>Sac : TAMARIS (2017)
>BO : cadeau de famille (old, ?)
>Bague : Pierre Lang (2017)
>Collier : L-O Collection (2017)
>Lunettes : Parfois (2016)

DSCN8039 (2)

 

 

 

4 Replies to “TOUT CHOCO!”

  1. Hello ma belle ! Magnifiques lieux, les photos sont superbes. Tu nous fais saliver; effectivement j’ai pris un café avec du chocolat. Ton pull est très joli avec le détail aux manches et la bague, j’aime beaucoup aussi. Merci pour cette belle visite. Bonne soirée.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Mary! C’est l’époque où on apprécie tout particulièrement choco/café! C’est un plaisir simple et réconfortant, ça fait du bien quand il fait froid! A la fin du repas, on peut aussi ajouter une clémentine bien parfumée. C’est un délice! Bon dimanche!

      J'aime

  2. Coucou Elisabeth ! Je suis dingue de chocolat ! J’en mange tous les jours ! En cette fin d’année nous avons reçu en cadeau plein de boîtes de chocolat de la part de nos adorables clientes ! C une orgie quotidienne ! C’est aussi un bonheur de déguster un bon chocolat et à Bayonne, la capitale du chocolat, nous sommes bien servis ! Bon week-end Elisabeth ! 😁👍💋💋

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :