Une « oursonne » à Dijon – Look #2: Gavroche chic

Scroll down to content

Manteau effet « mouton » – Acte 3
in Mes Petits Looks #15

Look #2 : Gavroche chic

dsc_0986 (2)

Me revoilà pour la suite de mes pérégrinations citadines dans la belle ville de Dijon. Toujours parée de mon manteau d’oursonne, bien décidée à braver le froid dijonnais, je vous propose ce deuxième look d’hiver (avec la météo actuelle, et la neige qui s’invite dans de nombreuses régions, c’est de circonstance!) S’il avait neigé ce jour-là, j’aurais bien sûr mis des bottes étanches fourrées. Mais non, pas de neige, pas de vent glacé (ça c’est terrible), mais un grand froid sec, 0° et ressenti -2°… Donc, hauts les cœurs, en avant pour la balade !

dsc_0987 (2)Lorsqu’on se rend « en ville » à pieds, on passe souvent par les mêmes rues, donc en ce dimanche matin, impossible de ne pas faire un petit tour par la Rue de la Chouette (présentée ici Moutonner et « oursonner » à Dijon – Look #1: Teddy Bear ), et donc d’admirer tout d’abord la façade ouest de ce chef d’œuvre de l’architecture gothique bourguignon du XIIIe siècle qu’est l’Eglise Notre-Dame ! Erigée entre 1220 et 1250 en lieu et place d’une simple chapelle dénommée Sainte-Marie (1e moitié du XIIe siècle), l’Eglise gothique Notre-Dame prit place au milieu d’un quartier populaire, dans un espace restreint. Lorsqu’on arrive vers Notre-Dame par la Rue Musette, on découvre de loin cette majestueuse façade, et plus on approche, plus on est fasciné par les détails de la construction.

dscn0022 (2)
Eglise Notre-Dame, façade occidentale

On se sent observés par des dizaines de paires d’yeux de pierre, et les 51 (fausses) gargouilles, avec leurs différentes expressions effrayantes jouent bien le rôle qu’on leur a attribué : faire peur aux passants ! En réalité, gardiennes du Bien, elles étaient censées éloigner les mauvais esprits ! Elles représentent les vices humains, à ce que l’on dit…
Pourquoi « fausses gargouilles », me demanderez-vous ? Elles ont l’air vrai. Oui, elles ont l’aspect de gargouilles , mais elles n’ont pas pour rôle d’évacuer les eaux de pluie. Imaginez donc les trombes d’eau qui se déverseraient sur les passants (les vraies gargouilles se trouvent sur d’autres murs) !

dscn0024 (2)

dscn0025 (2)
Les gargouilles

Pour la petite histoire, ce ne sont pas les gargouilles originelles. En effet, dès 1240, elles avaient été enlevées de la façade suite à un accident mortel. Une des gargouilles (celle représentant le vice de l’usurier) se décrocha et tomba sur un homme qui était…un usurier ! Et le jour de ses noces ! Les confrères usuriers de la victime, craignant que le mauvais sort s’acharnât sur eux également, se cotisèrent, et avec l’argent récolté, obtinrent que les gargouilles fussent détruites !
Les sculptures actuelles datent de la restauration de l’église de 1880 à 1882, et figurent des animaux, monstres et humains.
N’est-ce pas fascinant, toutes ces histoires liées au passé et qui perdurent encore de nos jours ? Elles donnent une certaine saveur à la balade, un goût de mystère !

dscn0023 (2)
L’Horloge – Le Jacquemart

Et que dire de l’épopée du fameux Jacquemart (le plus vieux de France) qui veille tout en haut de Notre-Dame ? Je vous le laisse imaginer par ces quelques vers du chanoine Félix KIR, celui qui donna son nom au célèbre apéritif…), qui fut vicaire de l’église Notre-Dame et maire de Dijon :

« Dijonnais, voici le portrait
Du vieux Jacquemart de Courtrai
Amené captif sur guimbarde
Par un bourguignon dégourdi
Nommé Philippe le Hardi

Je suis en haut toujours de garde
Humant le bon vin, la moutarde
Et de minuit jusqu’à midi,
Tout en fumant une bouffarde,
Je sonne hardi-petit, hardi ».

Félix KIR

Philippe le Hardi, Duc de Bourgogne, rapporta de la ville de Courtrai comme trophée de sa victoire sur les Flamands (en 1382), cette horloge qui depuis lors surplombe Notre-Dame. Elle est actuellement composée de quatre automates métalliques qui donnent l’heure de concert. Le Jacquemart, venu des Flandres, l’homme le plus haut de Dijon, n’a pas toujours été accompagné. En effet, le « Jacquet » resta solitaire jusqu’en 1651, et comme il semblait triste et arrêta de taper les heures, on décida de lui adjoindre une compagne, son épouse Jacqueline, qui lui redonna de l’entrain et frappa les heures avec lui. En 1715, le poète dijonnais Aimé Piron constata la tristesse de leur mariage frappé de stérilité, et un petit Jacquelinet apparut qui se mit à frapper les demi-heures. La famille s’agrandit en 1884 avec la naissance de la petite Jacquelinette qui sonnera les quarts d’heure !

dscn0023 (3)
Zoom sur la famille du « Jacquet »

On a du mal à imaginer, quand on regarde d’en bas, que le Jacquet mesure 2,10 mètres de hauteur, Jacqueline 1,90 m, et les deux enfants 0,90 m ! Les personnages sont en fer pour les ressorts, et en tôle pour « l’habillement »(cf. Pierre Berigal, 1832).

dscn0125 (2)
En parlant d’habillement, ça me rappelle que j’ai omis de vous détailler le « look du jour », l’OOTD pour cette promenade pittoresque avant d’aller bruncher ! On ira dans un moment. Pour être au chaud en extérieur, et un peu chic en intérieur, j’ai mis l’accent sur les détails et les accessoires.

dscn0241 (2)dscn0250 (2)Le manteau nounours s’est accordé avec un pull à torsades écru [déjà vu ici Je moutonne, tu moutonnes, nous moutonnons… ], un jean noir aux bas de jambes brodés ; peu de bijoux, une montre au cadran or rosé et une paire de boucles fantaisie à motif mi-écaille mi-léopard.

Pour réchauffer les extrémités, la casquette beige type « Gavroche » en laine et une paire de gants en cuir marron doublés. Une écharpe blanche complète la tenue [déjà vue ici Les chevrons du Soleil ] Aux pieds, mes boots dorés préférés. Mon petit sac besace cognac, et le sac à dos en velours dans le même ton pour ranger tous les accessoires et mon appareil-photos.

dscn0127 (2)

J’avoue que ce qui fait toute la différence dans le look, c’est la casquette. J’ai flashé sur cette jolie couleur beige (j’ai failli choisir la même en écru, elle était très jolie aussi!) Et un couvre-chef est indispensable par un temps si froid, sous peine d’avoir les sinus congelés ! J’ai trouvé cette casquette chez Jad Boutique à Dijon (lien https://www.facebook.com/boutiquejaddijon/ ), une boutique que j’apprécie beaucoup et que je suis depuis longtemps sur les réseaux, depuis Fréjus.

dscn0126 (2)
#passionportes    😉

Ainsi apprêtée, en route pour se réchauffer et reprendre des forces, à quelques rues de là, « Chez Jo » (au 29, Rue Chaudronnerie) [lien https://www.instagram.com/chezjodijon/ ]. Récemment rénové, dans un style vintage, le restaurant offre un bel espace chaleureux. Les propriétaires du lieu (en présence ou non du chien Jo, qui a donné son nom au restaurant) vous accueillent avec sympathie dans un cadre cosy, où vous pourrez déguster, à volonté, un brunch que vous composerez comme le souhaitez.

dsc_0991 (3)

dsc_0995 (2)

dsc_0994 (2)

                                                                    Café allongé

Viennoiseries, plats chauds, buffet froid, pain frais, desserts, boissons… Des produits bons, frais, du fait maison. Un très bel endroit où se restaurer. A recommander !

dsc_1004 (2)

                                                                  Café allongé…
De retour dans la rue pour poursuivre la balade, le froid est toujours là, les décorations de Noël nous rappellent que c’est l’hiver ; les vitrines des boutiques font rêver ; l’air embaume les épices de vins chauds qu’offrent les chalets du marché de Noël ; un petit tour de manège dans une boule d’un sapin géant, comme les enfants… La magie opère…

dscn0092 (2)dscn0141 (2)dscn0140 (2)

dscn0109 (2)dscn0101dscn0099 (2)dscn0097Et c’est l’heure du goûter ! Oui, en hiver, j’ai l’impression de ne faire que manger ! Retour à notre « QG », pour déguster chocolat chaud, chai latte au lait végétal de soja, gâteau aux myrtilles et gâteau au thé Earl Grey citron de Sicile, chez JSB Coffee [lien https://www.facebook.com/jsbcoffee/ ]. Je vous en parlais déjà dans mon article précédent [ ici  Moutonner et « oursonner » à Dijon – Look #1: Teddy Bear ]

dsc_0976 (2)dsc_0975 (2)dsc_0977 (2)

Que de belles (et bonnes) choses encore à découvrir en Bourgogne ! A bientôt Dijon !

Que vous semble ma tenue de Miss Gavroche ? Etes-vous fan de casquettes et de chapeaux comme moi ? Vous laisserez-vous tenter par un brunch et un gâteau aux myrtilles pour vous réconforter du froid ?

OUTFIT :

Manteau : Camaïeu (2018)
Pull : Mango (2017)
Jean : H&M (2018)
Boots : Kenneth Cole New-York (2018)
Echarpe : Promod (2015)
Casquette Gavroche : Jad Boutique, Dijon (2018)
Sac besace : Tamaris (2017)
Sac à dos : Monoprix (2018)
(Existe en bordeaux ) ↓

431 (3)
Gants : Mulaya (2015)
Montre : Performer (2018)
BO : Bala Boosté (2018)

dsc_0988 (2)

 

 

 

 

 

14 Replies to “Une « oursonne » à Dijon – Look #2: Gavroche chic”

  1. Tu portes très bien la casquette, moi cela ne me va pas à cause des lunettes et de la frange. Ton look est super et j’ai adoré continuer de déambuler dans les rues de Dijon en savourant les anecdotes historiques et ton brunch. Un joli billet pour le régal des yeux. Merci Elisabeth

    Aimé par 1 personne

  2. Merci beaucoup, Mary! C’est toujours un plaisir de lire en commentaire ton retour sur l’article. Heureuse que cela t’ait plu. Et que tu aies « savouré » ce cocktail historique-touristique-gastronomique! A bientôt! Bises*

    J'aime

  3. Merci beaucoup et bienvenue sur mon blog ! J’aime découvrir et faire découvrir de nouveaux endroits ! Et avec une jolie tenue adaptée, c’est encore plus plaisant. A bientôt, j’espère ! Bon après-midi ! 😊 🙋🏼

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour Marie! Merci pour ton commentaire et ta visite. Les boots dorés ont toujours eu ma faveur. S’ils sont chic et d’une certaine qualité. J’ai une paire argentés également que je n’ai pas encore étrennés! Dans un prochain petit look. A bientôt!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :