Gipsy Queen #2

Look bohème en jupe longue imprimée

In Un look, un lieu #3

Salut ! ¡Hola ! Ave !

Avec cet article, j’ai le choix entre trois façons de vous saluer, chères lectrices et chers lecteurs ! En effet, le thème abordé aujourd’hui entremêle le français, l’espagnol et le latin, puisque j’ai choisi de vous présenter un look d‘inspiration bohême, sur un site français, aux origines romaines…

En effet, me revoici en tenue de « Gipsy » chic, version été-automne, avec ma jupe longue imprimée (déjà vue ici Gipsy Queen #1 ), à Fréjus, commune du Var, France, où je réside, et au pied du Taurum, qui manifeste fièrement aux passants son lien avec ses origines antiques.

Le Taurum de Fréjus :

Le Taurum, qu’est-ce donc ? Il s’agit d’une impressionnante sculpture monumentale, œuvre d’Yves CASS, peintre et sculpteur fréjusien, qui trône sur l’esplanade du théâtre intercommunal Le Forum.

Cette imposante sculpture, née de l’imagination de l’artiste, suite à une commande de la ville en 2007, a été entièrement réalisée par des ateliers de production locale (l’entreprise Savoir Fer, à Fréjus-La Palud, et les ateliers de Métal Surface à Puget-sur-Argens), qui emploient des ferronniers d’art.

Théâtre Le Forum, à Fréjus

Le Taurum, contraction des mots « taureau » et « forum », a été spécialement conçu pour s’intégrer sur le parvis du bâtiment Le Forum accueillant le théâtre, et construit par l’architecte Jean-Michel WILMOTTE, en forme d’ellipse, rappelant celle des Arènes Romaines (autre site antique de Forum Julii, le nom latin de Fréjus, la Romaine).

L’imposante sculpture d’Yves CASS, représentant un mythique taureau ailé, mesure 6,50 mètres de long et 4,50 mètres de haut, et pèse quelque 2500 kilos. Le taureau d’acier est doté d’une paire d’ailes et fait face au mistral, son nez étant axé vers le clocher de Fréjus (dans le centre ancien).

Chaque aile pèse à peu près 200 kilos et se compose de tubes de segments différents inclinés à 17°, permettant de réaliser une harmonie sonore avec le vent.

Ce taureau ailé (rien à voir avec un paquet de riz!) est la représentation symbolique (selon Yves CASS) de la dualité qui réside en chacun de nous, nature terrestre, qui veut se délester de l’animalité pour s’élever humainement et spirituellement.

La sculpture est composée entièrement d’acier, sauf la tête qui est en bronze, et qui a été façonnée par l’artiste lui-même.

La carcasse est un assemblage de plaques d’acier fixées par 2000 rivets, sur une structure intérieure, creuse, conçue comme la structure utilisée par Gustave Eiffel pour la Statue de la Liberté, à New-York.

Autant dire un travail titanesque et remarquable qui a duré 3 ans !

C’est au pied de cet animal fabuleux, qui peut évoquer à la fois le Minotaure, le mythe de Mithra sacrifiant le taureau, la Camargue et ses manades, ou l’Andalousie et ses élevages de « toros bravos », que je me suis sentie l’âme d’une « gipsy », moi, la méditerranéenne, héritière de ces siècles de traditions liées au « culte » du taureau.

Mon look « bohème »

Et c’est pleine d’humilité que je me suis faite toute petite pour côtoyer ce noble animal qui s’est révélé aussi impressionnant qu’amical. Placidement, il m’a laissée prendre la pose et mes photos pour vous présenter, à la lumière encore aveuglante de fin d’après-midi, ce look bohème composé d’une longue jupe imprimée, sur fond noir, de divers motifs fleuris ; elle est ornée d’un volant dans le bas, ourlé d’un autre petit volant froncé. Sa taille est élastiquée au dos, et elle a une ceinture à nouer à l’avant (non amovible). Elle est coupée dans un tissu doux et léger, que l’on peut porter en plein été, jambes nues, comme en plein hiver méditerranéen avec des collants ( voir Gipsy Queen #1 ).

Le top contraste avec un fond blanc et un motif d’arabesques stylisées, très féminin. Un bel exemple de motifs différents que l’on peut tout-à-fait associer sans problème. Le sac en dentelle écru apporte un complément estival et décontracté à la tenue.

Les sandales couleur gold à talons hauts allongent la silhouette et donnent une touche un peu « hippie » à l’ensemble. (Voir ici un autre look très différent avec ces sandales Back to S-cool! )

J’ai volontairement choisi peu de bijoux pour agrémenter le look, pour ne pas paraître « déguisée » en multipliant les bracelets et colliers. Un bracelet doré à droite, une manchette en cuir bleu à gauche, des BO fines avec plume dorée, et la pièce principale, un tour de cou en fines lanières de cuir marron ornées d’une fleur dans les mêmes tons.

Et des lunettes de soleil aux verres ronds, car le soleil éblouit en toutes saisons par ici. Cette tenue peut se porter en été, au début de l’automne, et si les températures baissent un peu, vous pouvez compléter le look « jupe longue bohème » avec un petit blouson en cuir (ou simili de qualité) noir, ou en daim gold ou beige, et remplacer les sandales par des boots façon « Santiag » (à bout pointu), ou « camarguaises » (appelées aussi « gardiannes », à bout rond).

Pour les cous frileux, un grand foulard noué en pointe devant donnera la touche finale à votre tenue « gipsy » ou « bohème » chic, pour vous donner envie de danser le flamenco aux pieds du Taurum, ou vous transformer en cavalière camarguaise menant les taureaux à travers les étendues sauvages…

Nul doute que vous serez tendance en jupe bohème et au diapason des vibrations méditerranéennes qui émanent de ce Taurum si propice à l’imaginaire, et dont les mythes parsèment notre histoire !

Que vous inspire votre imagination ? Le Taurum vous fait-il voyager dans le temps et vers le Sud ?

OUTFIT :

Jupe + top : Camaïeu (2018)

Blouson : Promod (2016)

Sandales : Tamaris (2016)

Sac : La Maison du Rotin (2020)

BO : Histoire d’Or (2017)Bracelet doré : Ikita (2019)

Manchette bleue : Tazirit (2019)

Collier « fleur » : Bala Boosté (old, 2006?)

Lunettes : Parfois (2016)

Pour en savoir plus sur le « Purgatoire » du Taurum… :

En 2007, le projet de construction du Théâtre Intercommunal Le Forum, sur la commune de Fréjus, voit le jour. Œuvre de l’Architecte Jean-Michel WILMOTTE, il a ouvert ses portes le 7 février 2010.
Le maire fréjusien de l’époque, Elie BRUN, rencontre le sculpteur Yves CASS en 2007, lors d’une rétrospective de ses œuvres au centre culturel de Fréjus, et passe commande à l’artiste d’une statue monumentale pour la future esplanade du théâtre Le Forum. Mais il annonce d’emblée que la Ville n’a pas d’argent pour financer ce projet artistique, et qu’il faudra trouver un mécène.

Cette mission est confiée à Jacques MIGNON (ancien directeur du SMIDDEV et à l’époque adjoint au maire), qui trouve en Philippe JOURNO, acquéreur de l’ancienne usine Cacharel (les plus anciens de Fréjus se souviendront de ce bâtiment aujourd’hui disparu et remplacé par la zone commerciale du Capitou) un appui favorable pour financer le projet.

L’idée du Taurum était née !

Et c’est grâce à l’association loi 1901 baptisée « Le Taureau par les Cornes », constituée par Yves CASS, que les fonds commencent à être collectés.

Avec l’aide et les compétences techniques des entreprises locales SAVOIR FER et METAL SURFACES, Yves CASS entreprend la réalisation de l’ouvrage. Trois années de travail pendant lesquelles l’artiste et les artisans ferronniers ont travaillé sans percevoir aucun bénéfice. En effet, en 2010, l’œuvre est quasiment achevée, le théâtre va ouvrir, mais… Aucune nouvelle de la Mairie, sollicitée plusieurs fois par l’artiste pour connaître les dates de livraison de l’œuvre. La Mairie fait la sourde oreille. C’est par une discussion avec le directeur du théâtre de l’époque, Michel PERRAULT, qu’Yves CASS apprend que, suite à des querelles politiques, Elie BRUN s’est fâché avec Jacques MIGNON, et refuse de rencontrer l’artiste, de répondre à ses courriers, et annonce finalement dans la presse qu’il n’a jamais rien commandé à Yves CASS !

S’agissant d’une œuvre financée par un mécénat d’art, le propriétaire est dans l’obligation de récupérer la scuplture, et c’est ainsi que le Taurum a dû être installé au Capitou, sur le terrain appartenant à Philippe JOURNO, où il est resté « exilé » devant le magasin Bricoman pendant près de …7 ans ! (Heureusement que ce monsieur possédait un terrain assez grand pour accueillir la « bête » de 2500 kilos, car imaginez s’il avait dû la mettre dans son jardin, ou sur un balcon…!)

En 2017, la municipalité change, suite aux élections. Sur l’initiative de Guillaume DECARD (Président du Conseil d’Administration du théâtre) et de Rémi MOREAU (Directeur du théâtre Le Forum), le Taurum a enfin pris la place qui lui était destinée depuis le début, sur l’esplanade du théâtre Le Forum de Fréjus, le 13 février 2017, après un parcours épique !

En effet, pour transporter la bête de 2,5 tonnes et de 4,5 mètres de haut, il a fallu mettre en œuvre des capacités techniques particulières, et surtout trouver un trajet allant de Fréjus-Capitou jusqu’au théâtre, qui contournerait tous les obstacles, à savoir les ponts sous lesquels le convoi ne pourrait pas passer. Le trajet a été effectué en faisant un énorme détour par Boulouris et Saint-Raphaël , avant de parvenir enfin devant le théâtre, et déposé sur le socle construit et offert par un autre mécène, la société raphaëloise de construction SOGETRA.

Le Taurum a été officiellement inauguré le 21 février 2017 en présence de 400 personnes, et trône désormais sur son socle, dominant de toute sa splendeur l’esplanade du Forum.

Une épopée qui finit bien !

Interview d’Yves CASS (vidéo):

https://www.youtube.com/watch?v=iUfnrgfbLKg

10 réflexions sur “Gipsy Queen #2

  1. Coucou Elisabeth,
    Ne connaissant pas du tout Fréjus, je te remercie pour tes photos et tes explications concernant cette imposante sculpture. Joli look bohème aux couleurs automnales. J’adore tes sandales qui sont assurément très faciles à assortir à tes jolies tenus. Gros bisous.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Anne. Merci pour ta visite dominicale. Je trouve l’histoire de cette œuvre très intéressante, et j’avais envie de mettre à l’honneur le travail de son créateur. Cette jupe longue m’a plu dès que je l’ai vue. Elle est très agréable à porter. Bonne fin de journée. Bise 😘

    Aimé par 1 personne

  3. Coucou Elizabeth,
    Impressionnante cette sculpture de taureau ! Grâce à toi, je viens de découvrir son histoire et l’artiste !
    J’adore ta jupe bohème que tu pourras facilement remettre avec des bottes et un gros pull 😉
    Des bisous et belle soirée !

    Aimé par 1 personne

  4. Merci Val, pour ce commentaire. J’aime faire découvrir des lieux et des œuvres. Celle-ci méritait d’être mise à l’honneur. Cette jupe avec un gros pull et des bottes, c’est une excellente idée ! Bonne fin de journée. Bise 😘

    Aimé par 1 personne

  5. Elisabeth, cet ensemble « Gipsy » te fais vraiment femme, à côté de cet ensemble bestial du Taurum 👍👌
    Ce fut une aventure épique que cette statue, merci de nous l’avoir raconter et félicitations pour ton savoir ou tes recherches 👏
    Gros bisous, merci pour ces belles photos 😘😘

    Aimé par 1 personne

  6. Merci Philippe pour ton commentaire. Ce taureau est impressionnant. J’avais envie de le mettre à l’honneur car c’est un vrai travail d’artiste. Faire des recherches pour approfondir un thème est passionnant… Et c’est amusant de découvrir les photos prises ! Passe une belle soirée et bonne semaine !

    J'aime

  7. Bonjour Jany. Merci pour ta visite. Je porte peu cette jupe, mais je crois que je vais la sortir plus souvent, avec un pull peut-être. Je voulais mettre à l’honneur cette sculpture. Elle a eu une vie compliquée ! Avant d’atteindre enfin la place à laquelle elle était destinée. Bon après-midi. Bise. 😘

    J'aime

  8. Merci pour cet article culture et mode réunis…. je ne connaissais pas cette imposante sculpture et j adore la tendance gipsy depuis des annees
    Merci Elisabeth pour ce tres bel article…
    Joelle

    Aimé par 1 personne

  9. Bonjour Joëlle. Merci pour ta visite. Je suis ravie que mon article te plaise. Je voulais mettre à l’honneur l’œuvre de cet artiste qui a fait un très beau travail et a fait preuve d’une grande patience, après les mésaventures survenues à son Taurum. Beau mois d’octobre à toi. Bises. 😘

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s